LA ROBERTANNE - NATURISME

LA ROBERTANNE - NATURISME

La chanson du président d'après notre poète

La chanson du président d'après notre poète Jean (de la Piscine)

Quand je serai président
Très, très, souvent,
Je serai absent,
Pas comme avant, pas comme avant.

L'hiver durant,
Sous son beau manteau blanc
A tous les adhérents,
Je prendrai leur argent.
Le club en a besoin, c'est urgent
Pour survivre longtemps.
Comme avant, comme avant.

Quand arrive le printemps,
Appel à la bonne volonté des adhérents,
C'est l'époque des bons moments :
Palissades, feuilles mortes, c'est l'heure du bilan
Et prévoir les travaux d'aménagement
Et des casse-croûtes gourmands
Comme avant, comme avant.

Puis vint l'été et le beau temps,
On enlève nos vêtements
Pour se trouver en tenue d'Adam
Pétanque, farniente et jeux d'enfants
Le respect du règlement
Sinon je montre les dents
Comme avant, comme avant.

A l'automne, c'est l'heure du rangement
Parasols, chaises et bancs
Caravanes, piscine et auvents
Tout est mis à l'abri du froid glaçant
Et le nettoyage des emplacements
Afin de penser aux mois suivants
Comme avant, comme avant.

Eh bien maintenant
Que je suis votre président
La Robertanne c'est le paradis blanc
La Robertanne c'est le paradis blancLa Robertanne c'est le paradis blanc
La Robertanne c'est le paradis blanc
Comme avant, comme avant.

Signé : Jean
Un adhérent
Bien content
De ne pas être président